Sierra torride

sierratorrideTwo Mules for Sister Sara Western américain, mexicain (1970) de Don Siegel, avec Clint Eastwood, Shirley MacLaine, Manolo Fabregas et Alberto Morin – 1h56

Dans le désert mexicain, le cowboy solitaire Hogan sauve la vie d’une nonne, la sœur Sara. Ils se voient contraints de voyager ensemble, sans rien en commun sinon de vouloir aider des révolutionnaires mexicains contre la cavalerie française…

Alors que Clint Eastwood vient de sortir La Mule, on n’a pas pu s’empêcher de noter qu’un autre de ses films contenait déjà le nom de l’animal dans son titre original, Two Mules for Sister Sara. Comme il ne faut jamais louper une occasion de se refaire un bon vieux western des familles, on a donc rematté Sierra torride, qui était alors la seconde collaboration (et pas la plus mémorable, il faut bien l’admettre) entre Don Siegel et Eastwood. Ce dernier sortant tout juste de ses westerns spaghetti et encore relativement débutant dans l’industrie américaine, il a dû céder le premier nom au casting, pour la dernière fois jusqu’à 1993 et Un Monde parfait. Celle qui lui pique donc la vedette est Shirley MacLaine, relativement nouvelle dans l’Ouest (elle n’avait tourné qu’un western, La Vallée de poudre, plus de dix ans auparavant), qui s’entendit bien avec Eastwood mais beaucoup moins avec Siegel, avec lequel elle se disputait souvent. Sous le soleil de plomb du Mexique, Siegel dut donc gérer une MacLaine un brin diva pas toujours convaincue par son rôle, un Eastwood un brin fêtard qui a enchaîné les conquêtes sur le tournage, et un producteur un brin radin qui voulait économiser le moindre centime en engageant que de la main d’oeuvre mexicaine, beaucoup moins chère que l’américaine.

Don Siegel emballe donc comme il peut le film qu’on lui demande, à savoir un western mâtiné de comédie de couple entre le cowboy solitaire et la nonne innocente. Car si le titre indique que sœur Sara a deux mules, c’est qu’elle est entichée, en plus de sa monture, de la tête de mule d’Eastwood, pas du genre à prendre des égards pour une robe religieuse. L’aventure de Sierra torride est donc entrecoupée de scènes de disputes entre le cowboy et la nonne : heureusement, le couple MacLaine/Eastwood fonctionne plutôt bien à l’écran, car derrière la caméra, Siegel n’a pas l’air plus motivé que ça par la comédie, pas des plus subtilement écrite d’ailleurs. L’âge d’or des screwball est passé depuis longtemps, et à quoi ça servirait de sortir ses répliques sur un débit de mitraillette alors qu’on en a des vraies sur le plateau d’un western révolutionnaire…

two-mules_snapseed
Sœur Sara (Shirley MacLaine) et Hogan (Clint Eastwood) visent pour une fois dans le même sens.

Sierra torride avance donc de manière nonchalante, comptant plutôt sur le score d’Ennio Morricone pour faire communiquer les personnages par leur thème respectif. Siegel se montre toutefois plus à l’aise quand l’aventure pointe, les scènes du couple fonctionnant mieux quand il est confronté à une tribu indienne ou affairé à une attaque de train. Et quand arrive l’attaque tant attendue de la garnison française, le réalisateur peut enfin lâcher les chevaux : Eastwood fait tout péter à la dynamite et le montage s’emballe dans cette scène d’action cathartique. On regrette juste que MacLaine n’y prenne pas part alors que son personnage venait de changer radicalement. Elle ne sera que la récompense du cowboy héroïque de retour de son carnage, et Sierra torride ne restera qu’un film assez anecdotique, un tour de chauffe avant Les Proies que Siegel tourne un an plus tard et dans lequel les relations entre Eastwood et la gente féminine seront autrement plus traumatisantes.

BASTIEN MARIE


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s