Creed 2

mv5bzgywm2y2ytgtodzizs00mmu3lwi0yjetymmzmzkxmty2owewxkeyxkfqcgdeqxvymtgxotiznzk@._v1_sy1000_cr006741000_al_Film de boxe américain (2018) de Steven Caple Jr, avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson, Phylicia Rashad, Florian Munteanu et Dolph Lundgren – 2h10

Au terme de sa fulgurante ascension dans le monde de la boxe grâce à l’entraînement de Rocky, Adonis Creed est devenu champion du monde des poids lourds. Mais le titre lui est contesté par Viktor Drago, le fils du boxeur qui avait tué son père sur le ring…

Tout juste sorti de son premier film Fruitvale Station (2013), déjà avec Michael B. Jordan, Ryan Coogler surprenait son monde avec Creed en 2015, succès public et critique qui a failli valoir à Sylvester Stallone un Oscar depuis longtemps attendu. Dès janvier 2016, on annonce une suite, Coogler verrait même bien une trilogie. Mais avec son acteur fétiche, il s’est déjà engagé sur Black Panther, ce qui ralentit la production de Creed 2. Ça laisse le temps à Stallone de peaufiner le scénario faisant revenir Ivan Drago, toujours joué par Dolph Lundgren qui, quelques semaines après Aquaman, est en train de se faire un sacré blé chez Warner ! Tandis que pour remplacer Coogler, on jette son dévolu sur Steven Caple Jr, lui aussi auteur d’un seul film indépendant, The Land (2016).

Passée la réussite du premier volet, surtout dans ses intenses séquences de combat, ce Creed 2 se repose déjà sur la vieille formule pépère des suites de Rocky, laquelle veut que le boxeur accepte un combat par orgueil, se met à douter, et ainsi de suite. On retrouve donc Adonis Creed au sommet de sa gloire, tout juste auréolé de son titre de champion du monde des poids lourds, défié par un autre fiston boxeur, venu du froid, de la misère et de l’humiliation : Viktor Drago. Mais là, surprise : les Drago ont droit à un traitement tellement beau et inespéré qu’on les préférerait presque à cet enfant gâté de Creed ! Ce n’est donc pas tellement Apollo qui est vengé de ce Rocky 4 de kitsch mémoire, mais bien Ivan Drago, d’autant plus qu’en toute honnêteté, Lundgren a mieux vieilli que Sly. De machine à tuer à peine humaine puisque soviétique dans les années 80, Drago est devenu un père intransigeant, certes aussi rude que le froid des steppes mais aussi plus touchant et honnête que Balboa avec beaucoup moins de temps de présence à l’écran. Quant au fils Viktor (joué par le boxeur roumain Florian Manteanu : on a vu pires acteurs chez les athlètes), sa montagne de muscle cache mal son cœur vulnérable, et sa série de victoires ne fera jamais passer le goût de la défaite qu’il connaît trop bien depuis le berceau et qu’il appréhende quand les dignitaires commencent à vouloir en faire un objet politique comme son père avant lui.

mv5bmtu5nzqzmjqxof5bml5banbnxkftztgwmzm3nzy3njm@._v1_sy1000_cr0015021000_al_
Rocky (Sylvester Stallone) et Creed (Michael B. Jordan) sont arrivés sur le ring, il ne manquerait plus qu’un petit son de James Brown…

Si Michael B. Jordan continue à vouloir faire bonne impression, il est quand même à deux doigts de se faire piquer la vedette par son adversaire. Mais qu’à cela ne tienne : une petite résurrection, un entraînement en milieu hostile, des samples du score de Bill Conti, et ça repart ! La méthode est éprouvée, attendue par le spectateur, appliquée par Steven Caple Jr avec autant d’efficacité que les films qui ont précédé. Du coup, en-dehors de ses parenthèses russes, Creed 2 est une énième renaissance de boxeur moins transmise que dupliquée de celle des aînés. Mais une fois Drago au tapis, une fois Balboa définitivement (?) rangé des voitures, on voit mal Adonis avoir les épaules pour porter une nouvelle série à son nom. Car on a beau s’être foutu de sa gueule, mais Stallone a forgé toute sa légende avec les Rocky, pour le meilleur et pour le pire. Alors que pour Michael B. Jordan, la légende a déjà été déposée par la NBA…

BASTIEN MARIE


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s