Action ou vérité

mv5bntk2odq1ndcwov5bml5banbnxkftztgwoty4ndk0ndm-_v1_sy1000_cr006311000_al_Truth or Dare Film d’épouvante américain (2018) de Jeff Wadlow, avec Lucy Hale, Tyler Posey, Violett Beane, Sophia Taylor Ali, Nolan Gerard Funk, Hayden Szeto, Sam Lerner et Landon Liboiron – 1h40

Pendant leur springbreak dans un monastère abandonné au Mexique, Olivia et ses amis font une partie d’action ou vérité. Mais le jeu les poursuit dans leur vie quotidienne, tuant ceux qui refusent de jouer…

Nouveau film d’épouvante produit par Jason Blum, mêmes vieilles méthodes : trouver un concept facile, en pondre un scénario de quelques lignes, le donner à un réalisateur dont le seul talent est de respecter le petit budget aisément rentable, avec en prime une petite starlette dans le rôle principal. C’est dans ce vieux pot qu’il avait fait le mauvais Happy Birthdead, et la confiture de cet Action ou vérité est encore plus indigeste. On prend donc un jeu populaire qui a déjà dû inspirer de piteux DTV, on le fait posséder par un esprit maléfique (et il a fallu quatre scénaristes pour ça !), on le refile à Jeff Wadlow, déjà coupable du film de danse Never Back Down (2008) et de Kick-Ass 2 (2013), et on engage, pour poser sur l’affiche avec un regard effrayé, la petite Lucy Hale, ancienne gloire Disney Channel dont les brèves apparitions les plus mémorables sont le rôle de la petite sœur de Robin dans How I Met Your Mother et dans les cinq premières minutes de Scream 4. Elle n’avait que 22 ans à l’époque, elle se retrouve aujourd’hui à jouer les étudiantes à bientôt 30 !

Mais la recette Blum n’aura jamais paru aussi usée qu’avec Action ou vérité, fainéant à tout point de vue, ne faisant même pas illusion auprès du public adolescent visé. Le film est tourné à partir d’un premier jet de scénario dans lequel tout prête à être affiné, se contentant de lister les règles du jeu, avec des personnages même pas assez bien écrits pour nous donner envie de les voir mourir. A quoi bon de toute façon, puisqu’on cherche encore pourquoi le film est interdit aux moins de 12 ans. Avare en gore (on nous montre les pointes d’une grille sur laquelle un personnage peut s’empaler, mais finalement non, et ça, c’est salaud) et en sexe (la seule action sexuelle du film dure 10 secondes avant que le jeu reprenne), Action ou vérité peut à la rigueur effrayer par le visage numériquement grimé des possédés qui, eux, sont à vomir.

mv5bnjqxoti3ntq5n15bml5banbnxkftztgwnzi4ntk0ndm-_v1_sx1500_cr001500999_al_
Olivia (Lucy Hale) prend deux minutes dans le film pour se demander ce qu’elle fout là…

Prévisible, sage, pas effrayant pour un sou, rempli de dialogues écrits par un gosse de 14 ans passant tout son temps sur Snapchat, pensant se rattraper sur sa misérable séquence finale, et à peine rigolo à ses dépens, Action ou vérité est donc un échec complet sans équivalent dans le genre pourtant pas difficile du high concept (même Happy Birthdead essayait d’être fun). La seule qualité qu’on trouvera dans ce film est celle qu’on projette dans ses trous béants, ou dans ses minces enjeux (en gros, un triangle amoureux de CM2) qui pourraient passer avec un minimum de conviction. Si on juge très souvent la débilité des personnages d’un film d’horreur, on se met désormais à juger aussi celle des créateurs. Car à chaque seconde d’Action ou vérité, on imagine ce que le plus vil tâcheron (allez, disons Uwe Boll) aurait pu y apporter, rien qu’en copiant convenablement It Follows. J’espère que Blum aussi s’en rend compte avant de s’en aller produire les versions horrifiques de 1 2 3 Soleil ou du Pictionnary…

BASTIEN MARIE


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s