Furia à Bahia pour OSS 117

mediaFilm d’espionnage français (1964) d’André Hunebelle, avec Frederick Stafford, Mylène Demongeot , Raymond Pellegrin, – 1h38

Alors qu’il profite des ses vacances à la montagne en se faisant une petite descente tranquilou, Hubert Bonisseur de la Bath est percuté par un skieur ! Ce dernier n’est autre qu’un agent de la CIA venu lui donner son ordre de mission et là, on se dit que même Ethan Hunt est contacté avec plus de tact ! En même temps, au Brésil, des personnes lambda se mettent à commettre des attentats sous l’emprise d’une drogue mystérieuse… Ça valait bien le coup de sortir de ses vacances ce brave OSS 117 qui s’envole donc pour Rio. Y’a toujours pire comme reprise du taf !

Troisième aventure de notre OSS Gaumont et, si André Hunebelle et sa team reprennent du service, Kerwin Mathews cède en revanche la place à Frederick Stafford. L’acteur, que l’on retrouvera dans L’étau de Hitchcock (ce qui n’aidera pas vraiment sa carrière), est alors inexpérimenté mais, à l’aise, il sait jouer de son physique de playboy. Sa virilité à l’ancienne est alors beaucoup plus proche du OSS 117 que composeront Hazanavicius, Halin et Dujardin, qui reprendront ainsi à la lettre une réplique de drague foireuse (je vous laisse la retrouver…) ainsi que, pour leurs deuxième volet, la destination de ce Furia à Bahia pour OSS 117 (et l’inévitable point de vue sur Rio).

maxresdefault (14)
OSS 117 en mission… Ou l’art de se mettre bien au frais du contribuable !!!

En effet, après la Thaïlande, direction le Brésil pour notre espion dont les destinations sembleraient donc trahir une attirance pour les transsexuels ! Il n’en est évidemment rien et notre cher Hubert, qui ne mange pas de ce pain là, a bien d’autres chats à fouetter. Ainsi, à peine a-t-il débarqué qu’il doit déjà péter deux trois gueules, jouer un mauvais tour aux gredins qui le filent et enfin démasquer une taupe entre deux charmantes secrétaires. Parmi elle, Perrette Pradier, une actrice qui, malgré son admirable plastique, s’illustrera davantage dans le doublage (Diane Keaton, Faye Dunaway ou encore Margot Kidder). Autre doubleur présent au casting, Raymond Pellegrin est un habitué de chez Hunebelle puisqu’il n’est autre que la voix culte de son Fantômas, Jean Marais ne prêtant que son visage (recouvert du fameux masque chelou). Mais, outre les deux petites secrétaires déjà mentionnées, la véritable « OSS girl » de cet épisode est une autre venue de Fantômas : Mylène Demongeot.

Niveau action, cet épisode est plutôt généreux et, si on a bien compris que la spécialité d’Hubert Bonisseur de la Bath restait le bon vieux bourre pif, force est de constater qu’il tient à cœur à Hunebelle de booster un peu le tout. Ainsi, il agrémente une de ses bastons de la présence d’un chalumeau (yeah !) tandis qu’une autre prend place dans un avion en chute libre pour une scène vraiment bien fichue. Forcément, l’aventure se termine par un gros gunfight bien pétaradant dans la base secrète du vilain, ici un camp militaire high tech (pour l’époque…) perdu en pleine jungle. Mais ce vilain qui est-il d’ailleurs ? Je me souviens bien que son plan consiste à zombifier des gens, reprenant des rites vaudou mais à base de peyote, pour leur faire commettre des attentats… mais à quelles fins ?… Je dois reconnaître que je ne m’en rappelle plus… mais je jurerais que c’était très méchant ! Peu importe puisque le clou du spectacle conduira OSS 117 à plonger d’un avion pour sauver sa belle des fameuses chutes d’Iguazù. Il a le goût du spectaculaire le Hubert et pour le baiser final, ça fait juste un plan au poil !

CLÉMENT MARIE


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s