The Square

mv5bmzc1mdy3ndiwmv5bml5banbnxkftztgwnzkwnzu0mzi-_v1_sy1000_cr006741000_al_Comédie suédoise (2017) de Ruben Östlund, avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West et Terry Notary – 2h22

Conservateur d’un musée de Stockholm, Christian cherche un moyen de promouvoir sa nouvelle pièce, the Square…

Les Super Marie avions découvert Ruben Östlund avec son précédent film, Snow Therapy (2014), et nous l’avions aimé. L’homme moderne y vacillait sérieusement après un acte d’une lâcheté hilarante, puis la comédie s’y transformait en tragédie bergmanienne – ou est-ce seulement parce que c’est suédois ? Et voilà que quelques années plus tard, l’artiste et cinéaste Östlund se retrouve palmé à Cannes avec son cinquième long-métrage, The Square, satire de l’art contemporain partant d’une oeuvre d’Östlund himself (mais il l’attribue à une autre artiste dans le film), avec un héros moderne qui… vacille, une fois encore. Avec ce prix, The Square a fait jaser dans la presse ciné particulièrement divisée. Aussi, une fois passée l’inutile question « méritait-il la Palme d’or ? », peut-être pouvons-nous commencer à voir si The Square est un bon film…

Ce n’est pas une mince affaire, mais il contient au moins une séquence d’anthologie (la preuve, ils l’ont mise sur l’affiche). Celle où Oleg (Terry Notary, l’homme derrière beaucoup de singes de cinéma) fait une performance artistique à un banquet de mécènes amusés puis médusés. Inspirée d’une vraie performance qui s’est terminée chez les flics, cette séquence révèle le talent d’Östlund pour l’humour très nordique étiré jusqu’au malaise. L’homme-singe y est tellement talentueux qu’il effraie son auditoire, pourtant prévenu, et Östlund nous stupéfie avec ce glissement pétrifiant amenant la question d’où commence l’art, où commence le réel ? Du coup, la séquence entre en écho avec une autre au début du film où Christian est confronté à une agression en puissance en pleine rue. Bon, au final, rien ne se passe mais le conservateur dit s’être senti brusquement vivant. Or, la nature confuse de l’événement – peut-être un canular, ou une diversion de pickpockets – nous ramène à ce questionnement qui fait sortir l’art du musée, qui brouille les barrières confortables du carré du titre.

491289
Christian (Claes Bang) essaie d’orienter les critiques…

Ce carré, tel que présenté par l’artiste, est un sanctuaire au sein duquel les gens font confiance et veillent les uns sur les autres. Östlund voudrait donc parler d’un art qui impacterait sur la société, comme le montre ensuite une expo dans laquelle on entre différemment selon qu’on est une personne confiante ou non. La satire du monde de l’art (décrit avec autant de précision que de cocasserie du point de vue du conservateur) et la critique sociale (notamment avec la rocambolesque aventure de Christian pour retrouver son pickpocket, sur un style similaire à Snow Therapy) existent tous deux dans The Square. Seulement, elles ne fusionnent pas très bien, et éparpillent le film en scénettes très drôles mais pas très homogènes. Ce côté « film à sketchs », cherchant plus l’efficacité des séquences que de l’ensemble, n’est pas si gênant dans le sens où The Square est un film qui cherche sans doute davantage à questionner qu’à répondre. Et puis l’ensemble est assez rigoureusement mis en scène et porté par un excellent Claes Bang pour faire illusion. Il n’empêche qu’à l’image de l’artiste sans cesse interrompu par une personne souffrant du syndrome de la Tourette, The Square peut laisser un frustrant sentiment d’inachevé, comme une réflexion qui n’arrive pas à son terme ou pire, une blague dont on a oublié la chute. Forcément, c’est un peu just venant d’une Palme d’or (merde, j’ai cédé !), on se dit qu’Östlund n’est peut-être pas au niveau de sa nouvelle ambition, mais il a réussi à nous interloquer, ce qui n’est pas si mal…

BASTIEN MARIE


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s